Texte écrit à l’atelier des enfants à Bagnols: Le loup qui…?

Voici le texte « pondu » par de petits Bagnolais de 5 ans, dans le cadre d’activités périscolaires et via notre association:

« LES AVENTURES D’ UN LOUP QUI NE VOULAIT PAS ETRE PETIT »

Il était une fois un loup qui s’appelait Teddy Riner.

Il était de la taille d’une fourmi ; il était multicolore, sauf le noir.

Teddy n’était pas content, parce qu’il était minuscule. Alors, il hurlait et faisait des grimaces de loup.

Il alla voir la sorcière Ratatouille, qui habitait derrière la grande montagne pointue. Cette montagne s’appelait la Montagne des Méchants.

La sorcière lui fabriqua de la potion magique. Le chaudron magique de Ratatouille avait des pieds, des mains et des yeux. Il alla chercher lui-même tous les ingrédients : des oignons, du piment, de la sauce, et de la moutarde.

Alors, le loup se mit à grandir, grandir, grandir…et devint de la taille d’une maison.

Il n’était encore pas content. A nouveau, il hurlait et faisait des grimaces de loup.

En voyant çà, Ratatouille lui donna une autre potion magique, faite avec du fromage, des bonbons et du chocolat blanc. Et Teddy est devenu normal.

Il est parti se promener dans la forêt ; c’est là qu’il a rencontré une fille-loup qui s’appelait Princesse Elena. Tous les deux, ils se sont fait des bisous, et sont devenus amoureux.

Elle avait une carte au trésor qu’un pirate avait lâché depuis son bateau, sur la rivière le long de la forêt. Tous les deux, ils ont cherché, et un beau jour, le loup a creusé, creusé, creusé, et trouvé un coffre.

A l’intérieur, il y avait des pièces d’or avec des lettres dessus, et des bijoux. Teddy a donné les bijoux à Elena.

En fouillant dans le fond du coffre, ils ont également découvert une épée, celle du pirate.

Dans les bois, certains arbres étaient marrons, d’autres jaunes, surtout au bord de la rivière. Il y avait de petits arbres, des moyens, et des grands. Le loup et la louve aimaient se promener dans cette forêt.

Un jour, ils ont vu un hélicoptère, posé dans l’herbe au beau milieu d’une clairière.

Ils ont voulu monter dedans, pour aller à l’école de Bagnols en forêt des loups.

Mais aux commandes de cet hélicoptère, il y avait un voleur déguisé en gentil pilote, qui a mis Teddy et Elena dans une prison, puis il a fermé à clef.

C’est alors que le loup a réussi a briser la vitre de leur cage avec ses griffes. Elle a commencé à se casser.

Puis ils se sont servis de l’épée du pirate pour scier les barreaux de la prison. Et ils se sont enfuis tous les deux dans la forêt. Celle qui avait des grands arbres avec de grandes feuilles.

Pendant ce temps-là, le pirate, qui s’appelait Caraïbes, s’est aperçu que sa carte avait disparu. Il a pris ses jumelles et a regardé partout. Il a vu des empreintes et les a suivies. Puis il a cherché, cherché, cherché, et a finalement trouvé Teddy et Elena. Il voulait récupérer sa carte. Caraïbes a dit :

« Eh ! Rendez-moi ma carte ! »

Teddy Riner ne la lui a pas rendue, et il a même refermé le coffre qui n’ avait plus de pièces d’or, mais contenait une couronne et un téléphone en or.

Caraïbes est reparti en hélicoptère avec le voleur, et a emporté le coffre.

A ce moment-là, les jumelles du pirate sont tombées de sa poche, alors qu’il était déjà monté dans l’hélicoptère.

Par terre, dans les bois, le loup a vu des bottes-fusées ; il les a enfilées et pris son amoureuse dans ses bras. Alors, avec l’épée, ils ont cassé l’hélicoptère en deux morceaux, le pirate et le voleur aussi.

Puis, au bord de la rivière, le loup a pris le bateau du pirate, et il est retourné à l’école des loups avec Elena.

Avec les pièces d’or du pirate, ils ont acheté de la nourriture pour fabriquer des potions magiques chez la sorcière.

A partir de ce jour-là dans le pays de l’école des loups, on n’a plus jamais entendu parler de loup minuscule. Le loup est resté multicolore, sauf le noir. »

Comme quoi… il n’y a pas d’âge pour écrire !!!!

Publicités
Cet article, publié dans Actions Var, Antenne Var, Textes écrits en atelier, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Texte écrit à l’atelier des enfants à Bagnols: Le loup qui…?

  1. Ping : Les ateliers d’Octobre 2017 à Saint Raphaël | Association histoire d'écrire

Les commentaires sont fermés.